Maaverar Naal – Journée des Héros

0

Le 27 Novembre 1982, le Lieutenant Shankar perd la vie au combat contre les troupes gouvernementales. Il deviendra ainsi le premier cadre de l’organisation des Tigres à tomber au front dans la lutte de la libération tamile.

A partir de 1989, en souvenir de cet événement, le LTTE a décidé de rendre hommage à tous les rebelles qui ont perdu la vie lors de la guerre. Très rapidement des cimetières de guerre vont voir le jour surtous les territoires contrôlés par le mouvement. Ouvert au public tout le long de l’année, ils deviennent des lieux de culte incontournables pour toute la population tamile.

Il faut savoir qu’à la fin de la guerre, le gouvernement sri-lankais a détruit l’entièreté des cimetières érigés en mémoire de ces Héros. Sans égards au respect des règles de la guerre et dans la volonté d’humilier la population tamile, c’est au bulldozer que ces derniers ont vu leur disparition. Toutefois, malgré les pressions importantes de l’armée sri-lankaise, il est courant de voir des commémorations générales sur ces mêmes lieux.  

La date du 27 Novembre revêt d’autre part un statut tout particulier, en raison du discours annuel prononcé par le leader des Tigres, V.Prabhakaran. En effet, ce discours sur l’état du conflit ethnique et les combats à venir était suivi non seulement par la population tamile, mais également par le gouvernement et les corps armées sri-lankais, pour connaître les volontés du LTTE pour l’année à venir.

Le symbole de la journée des Héros est la Fleur de Novembre (கார்த்திகைப் பூ), car le mode de reproduction de cette fleur est tel que d’un bulbe naissent deux fleurs, semblable au phœnix, il nous amène à comprendre que d’un guerrier mort au combat renaîtra deux autres combattants. Fleurissant durant le mois de Novembre, cette fleur se trouve en masse sur les territoires tamils sri-lankais et est utilisée dans la Diaspora comme symbole de commémoration du don de la vie que font les combattants dont la bravoure est sans égale.

Huit ans après la fin de la guerre, la poursuite des combats tamils pour les droits fondamentaux nous rappelle le choix qu’ont fait près de 30’000 valeureux guerriers. C’est dans un profond respect que nous évoquons leur souvenir en cette journée. Au détriment de leur vie, ils laissèrent la responsabilité à leur famille et amis de construire un projet commun.

Cet ainsi que par cet héroïsme, les premières pierres du chemin vers la libération et l’autodétermination furent posées. Nous leur sommes redevables à jamais. ​

Share.

Comments are closed.