En mémoire d’un héro

0

Le 26 novembre 1954 dans le village de Valvedditthurai, est né Veluppillai Prabhakaran, le « dieu » tamil en personne.

63 années passées à se battre pour le bien du peuple du Tamil Eelam, avec l’intention de créer un Etat indépendant pour les Tamils, d’obtenir la liberté de pensée et d’expression, comme le raconte l’histoire de l’île, appelée aussi la larme de l’Océan Indien.

A l’âge de quatre ans, en 1958, il fut victime de l’une des plus grandes violences contre les tamils. Sa voisine, qui avait perdu son mari et ses enfants lors de cette attaque, raconta à cet enfant comment les tamils étaient maltraités et ce qu’ils devaient faire pour avoir un minimum de dignité. Chacune de ses paroles se grava dans son cœur, à tout jamais, comme sur de la pierre.

Après avoir terminé sa scolarité obligatoire, compte tenu des règles discriminatoires qui conduisaient à favoriser les seuls étudiants cinghalais à l’accès au lycée au préjudice des étudiants tamils, Prabhakaran abandonna ses études et commença à participer à des associations d’étudiants tamils qui tentaient de se rebeller contre ces lois.

Un jour, la police se rendit à Valveddithurai, à la maison de Veluppillai, pour arrêter l’adolescent Prabhakaran. Ce même soir, il quitta la maison et ne revint plus jamais, afin de ne pas impliquer ses parents et ses voisins dans ses affaires.

En 1970, il créa l’organisation des Tigres de libération du Tamil Eelam, qui lutta contre le gouvernement militaire composé entièrement de cinghalais, dans le but de créer un Etat souverain dans le nord-est du Sri Lanka, connu sous le nom du Tamil Eelam, pour les Tamils.

De 1972 à 2009, ils combattirent contre les forces cinghalaises, avec le soutien de tous les Tamils vivant dans le monde entier et au Sri Lanka. Finalement, ils furent vaincus uniquement parce que les grandes puissances telles que l’Inde et d’autres pays asiatiques avaient secrètement aidé le gouvernement du Sri Lanka.

Pour nous les Tamils, le Leader est encore et toujours avec nous, où qu’il soit, en train de penser à ce qu’il faudrait faire pour le bien des Tamils et pour obtenir notre terre, le Tamil Eelam.

Aujourd’hui, le 26 novembre 2017, nous sommes heureux de célébrer le 63ème anniversaire de celui qui a vécu dans l’ombre pour tenter d’illuminer, par son combat, la vie de millions et de millions de Tamils.

Share.

Comments are closed.